English

Bienvenue au site de Carolyn Kieran

Français

___________________________________________________________________                                     

Carolyn KIERAN

 

Professeure émérite

Université du Québec à Montréal

 

 

Adresse professionnelle :                        

Département de mathématiques

Université du Québec à Montréal

Case postale 8888, succursale Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8

Canada

Téléphone : (514) 987-3000, poste 7793# (bureau)

Télécopieur : (514) 987-8935

Courriel :

kieran.carolyn@uqam.ca

kieran-sauve.carolyn@uqam.ca

carkie2@yahoo.ca

 

 

 

Depuis 1983, je suis membre du Département de mathématiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où j’ai été nommée professeure titulaire en 1991, dans le domaine de la didactique des mathématiques. Avant 1983, j’ai enseigné les mathématiques aux niveaux secondaire et tertiaire et aussi travaillé à titre de conseillère pédagogique en mathématiques pour une commission scolaire. Je suis détentrice d’un B.A. du collège Marianopolis, d’un B.Ed. de l’Université de Montréal, d’un M.T.M. de l’Université Concordia et d’un Ph.D. de l’Université McGill.

 

Mes recherches sont consacrées à l’enseignement et à l’apprentissage de l’algèbre. En m’appuyant sur la Théorie Anthropologique du Didactique développée par Chevallard, je conçois l’apprentissage de l’algèbre comme étant situé à l’entrelacement des techniques et de la théorie. L’algèbre élémentaire est typiquement vue comme un domaine orienté vers les techniques et la manipulation de symboles où très peu d’espace est laissé aux aspects conceptuels/théoriques. Mes intérêts résident dans l’importance tant de la dimension conceptuelle que de la dimension technique de l’algèbre. Ceci se traduit par l’encouragement de la conception de tâches qui permettent aux étudiants de prendre conscience des aspects conceptuels de l’algèbre en s’engageant dans l’aspect technique  et par l’investigation des façons dont la technique et le conceptuel coémergent lors de l’apprentissage de l’algèbre. Les technologies informatiques, en particulier CAS (Computer Algebra Systems), sont une composante centrale de mes recherches, étant donné que ces outils ont le potentiel de déclencher un questionnement en lien avec un phénomène algébrique chez l’élève, en plus de fournir de nouvelles approches à l’apprentissage de l’algèbre. Afin d’explorer les pratiques d’enseignement qui supportent les rôles bénéfiques que la technologie peut jouer dans l’apprentissage de l’algèbre, mes recherches sont effectuées en collaboration avec des enseignants de mathématiques.

 

Je dirige l’équipe de recherche, Algèbre en Partenariat avec la Technologie en Éducation (APTE). Notre programme courant de recherche focalise spécifiquement sur la pratique enseignante vis-à-vis la dialectique technique-théorique en apprentissage de l’algèbre dans des environnements utilisant la technologie des systèmes de calcul formel (CAS, en anglais). Durant les dernières 25 années, j’ai été la chercheure principale, ou co-chercheure, de 27 projets subventionnés. Les résultats de ces recherches ont été publiés dans plus que 150 articles et chapitres de livres, et ont été le sujet de plusieurs communications, conférences plénières et sessions de développement professionnel. Parmi les plus citées de mes publications sont les chapitres sur l’apprentissage et l’enseignement de l’algèbre que j’ai été invitée à écrire pour les quatre volumes suivants : Handbook of research on mathematics teaching and learning (1992); 8th International Congress on Mathematical Education : Selected Lectures (1996); The future of the teaching and learning of algebra : the 12th ICMI study (2004); et Second handbook of research on mathematics teaching and learning (2007). (Voir Publications pour une sélection de mes publications.)

 

Mes contributions à la communauté internationale de recherche en didactique des mathématiques incluent entre autres : ma nomination comme présidente du Comité « ICMI Awards » de la Commission Internationale de l'Enseignement Mathématique (2011-2014), mon élection en tant que présidente du International Group for the Psychology of Mathematics Education (PME) pour une durée de trois ans, ma nomination comme membre du comité de la Mathematics Learning Study et pour lequel j’ai participé à la rédaction de la publication produite par ce comité : Adding it up: Helping children learn mathematics et mon élection au conseil d’administration du National Council of Teachers of Mathematics (NCTM) pour une durée de trois ans. Encore aujourd’hui, même si je suis à la retraite depuis 2008, je continue de mener mon équipe et mes projets de recherches, de diriger des stagiaires post-doctoraux et des étudiants des cycles supérieurs et de collaborer avec des chercheurs de la communauté internationale. En 2010, l’Université du Québec à Montréal m’a décerné le titre de professeure émérite.

 

11 septembre 2014